Culture, arts et patrimoine

Biot « la créative » ne crée plus l’événement

La politique culturelle et événementielle à Biot ?… Un véritable chemin de croix !

Décidément quand ça ne veut pas ça ne veut pas ! 

Comment concilier le fait de faire de la culture et de l’événementiel un des piliers de l’attractivité de la commune quand force est de constater que les 124 jours d’animation annoncés sur la commune d’avril 2014 à mai 2015 auront donné si peu de résultats en terme de fréquentation et si peu de lisibilité sur l’image événementielle de notre ville. Lire la suite

La Médiathèque de Biot : la fière alliance de la culture et du patrimoine

Ou comment un investissement hasardeux devient un atout majeur pour le patrimoine et la culture à Biot

Aujourd’hui connu pour ses célèbres maîtres verriers, Biot fut pendant plusieurs siècles un important centre de la poterie et le plus grand centre jarrier de tout le bassin méditerranéen. Profondément liée à l’histoire de Biot et à son patrimoine, la jarre est un symbole fort de notre village.

L’histoire des jarres biotoises remonte au début du XVIe siècle. Biot est alors le plus important centre de fabrication de jarres à huile de la Méditerranée grâce à l’importance et à la qualité de ses gisements d’argile et de pierre à four. La poterie biotoise s’exporte alors jusqu’en Amérique et en Asie. Lire la suite

Portrait de Raffaello Farinelli, Maître Verrier Biotois

Quand avez-vous découvert le verre ? Parlez nous de cette rencontre ?

J’ai découvert le verre lorsque j’étais adolescent. A cette époque j’étais passionné par les voitures – je le suis toujours d’ailleurs – et je travaillais dans un garage. Mais un jour je suis entré dans l’atelier de la verrerie de Biot et … j’y suis resté plus longtemps que prévu. Le métier du verre m’a tout de suite passionné. Puis, comme beaucoup de verriers de notre commune, j’ai eu la chance d’être embauché en tant que gamin à la verrerie de Biot. Lire la suite

Biot et les templiers

La croisade de Dame Guilaine pour enterrer ‘Biot et les Templiers’

‘Biot et les Templiers’, c’est NOTRE histoire
En mars 1209 le Comte de Provence  délivre à l’Ordre des Templiers un acte de donation autorisant la jouissance des terres biotoises et les chevaliers du Temple s’installent en 1233 dans l’ancien château de Biot. Aujourd’hui, la bâtisse est encore visible : il s’agit du bâtiment qui sépare la place de l’Eglise de la place aux Arcades. Les férus d’histoire et les passionnés retrouveront en détail l’histoire templière de Biot sur le site de la ville ou au musée du village.

‘Biot et les Templiers’, une manifestation devenue incontournable
Créée en 2009, la manifestation Biot et les Templiers s’est tenue chaque année le 1er week end du mois d’avril. Au cours des 5 dernières années, elle a progressé au point de devenir incontournable : l’un des événements les plus importants de la région, qui a fait rayonner la commune de Biot au niveau international. Les meilleures troupes médiévales régionales, françaises et européennes sont venues s’y produire. Les fêtes templières fédèrent en effet de très nombreux passionnés et professionnels, les visiteurs étrangers ont été de plus en plus nombreux à participer à cette manifestation devenue l’un des évènements phare de la région.

‘Biot et les Templiers’ valorisait la commune
Des milliers de touristes ont pu découvrir les richesses patrimoniales de notre ville. Beaucoup prenaient ensuite plaisir à revenir à Biot pour visiter tranquillement la ville et profiter de toutes ses richesses.

Biot-et-les-templiers-camp-médiéval

Biot et les templiers : Camp médiéval

‘Biot et les Templiers’ dynamisait notre économie
Pendant la fête des Templiers, les acteurs économiques de la ville se mettaient dans l’ambiance, se costumaient et adaptaient leurs produits à l’époque templière. Les restaurants ne désemplissaient pas, des tavernes médiévales complétaient l’offre pour satisfaire la demande.

Feu les Templiers, ils sont chassés de Biot
«Les Templiers ne doivent pas supplanter les Métiers d’Art», dit-on au Château …
Mais comment mettre les Métiers d’Art en valeur s’il n’y a pas de visiteurs, si l’on  ne promeut pas la ville de façon aussi importante, … ? Les Templiers comme les Métiers d’Art sont l’histoire de Biot. Ils constituent tous deux notre patrimoine.
‘Biot et les Templiers’, était une manifestation d’envergure, un événement digne des plus grandes villes, qui génèrait d’importantes retombées pour  la ville et ses acteurs économiques.
Il est vrai que l’équipe municipale actuelle s’est toujours montrée hostile à la manifestation : « Trop de monde, trop grand, trop cher, trop guerrier … », a-t-on pu entendre. Ils ne sont décidément pas pour le rayonnement extérieur de notre ville.
Ils préfèrent les petits événements, conçus par les biotois, pour les biotois. On préfère rester entre soi…,
«Retenez moi les amis, sinon je vais faire une bêtise. J’ai comme une envie d’aller me jeter dans un lavoir.»

Fleur de Figue

Biot-et-les-templiers

Biot et les templiers