Manifestation contre la fermeture de l’école Paul Langevin : Appel à mobilisation

Biot @Venir s’engage contre la fermeture de l’école Paul Langevin et soutient le “Collectif de Défense de l’Ecole Paul Langevin”, créé par les parents d’élèves, les enseignants, et les anciens élève.

Le “Collectif de Défense de l’Ecole Paul Langevin”organise une manifestation à Biot Village le :

Samedi 28 février 2017 à 10 heures, place De Gaulle

Venez nombreux pour exprimer votre opposition à la fermeture de l’école ! 

 

Pourquoi sommes nous contre la fermeture de l’école ?
Non-a-la-fermeture-ecole-Langevin-Biot– sur un plan pédagogique : L’école Langevin est un outil pédagogique de grande qualité comportant des salles consacrées à des activités diversifiées (bibliothèque BCD, sport, arts plastiques). Toutes les structures pédagogiques complémentaires indispensables à la qualité de l’enseignement et à la coéducation dans les deux écoles du village sont remises en question par la décision municipale. C’est un retour en arrière inadmissible.

Langevin– sur un plan économique : L’existence des deux écoles du village permet d’envisager les régulations d’accueil du développement démographique futur et de nouveaux projets de constructions programmés sans avoir recours à une nouvelle construction d’établissement scolaire dont le coût est sans commune mesure avec un ajustement d’effectifs entre écoles. Elle peut même permettre d’équilibrer les secteurs actuels.

 – sur un plan historique et patrimonial : L’école a été construite grâce à des subventions Education Nationale 1er degré. De plus elle a été terminée bénévolement par le travail des Biotois ; elle constitue un patrimoine vivant de l’histoire du village et ne doit pas être détournée pour quelque projet que ce soit.

 – sur un plan démocratique : Mme Le Maire a demandé la fermeture d’école à l’Education Nationale avant toute concertation. Si elle veut initier un projet spécifique non connu à ce jour, il ne doit pas se faire à l’école Paul Langevin au détriment des élèves. S’il s’agit d’une récupération de locaux déguisée à des fins d’extension ou de déplacement de services municipaux sous couvert de « projet », c’est insoutenable.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire